`Les producteurs de fromage AOP disent que le Nutri-Score ignore la tradition culinaire italienne - Olive Oil Times

Les producteurs de fromage AOP disent que le Nutri-Score ignore la tradition culinaire italienne

Mars 21, 2022
Paolo De Andreis

Nouvelles Récentes

Afidop, une association de producteurs de fromages italiens regroupant de nombreux Appellation d'Origine Protégée (AOP), a averti que l'adoption généralisée des Le score Nutri peut entraîner une diminution de la consommation de fromage.

"L'étiquette met des fromages qui sont le symbole de Made in Italy en danger », a déclaré Afidop dans un communiqué de presse. "Il est désormais possible qu'un jour nous ayons un Caprese sans la mozzarella de bufflonne de Campanie ou des spaghettis à la sauce tomate sans le Parmigiano Reggiano ou même un risotto à la chicorée et au Gorgonzola sans Gorgonzola dedans.

En pénalisant les fromages certifiés, le Nutri-Score met en danger les recettes où la présence de cet ingrédient est une caractéristique fondamentale, aussi bien à la maison qu'au restaurant.- Davide Oldani, chef étoilé Michelin

Afidop a déploré que les faibles scores que Nutri-Score attribue aux fromages puissent chasser les producteurs du marché.

L'association a cité la récente Enquête de Waste Watcher International, qui, selon eux, ont confirmé que des notes Nutri-Score inférieures incitent les consommateurs à éviter les aliments à faible score.

Voir aussi:Le Parlement européen recommande l'adoption d'étiquetages alimentaires à l'échelle européenne

La Commission européenne évalue actuellement le système d'étiquetage sur le devant de l'emballage (FOPL) d'origine française pour adoption obligatoire à travers l'Union européenne.

Nutri-Score est une étiquette de style feu de signalisation qui attribue aux aliments emballés l'un des cinq scores de couleur des lettres, des plus sains "Vert A »jusqu'au "E rouge. Les notes sont attribuées par un algorithme basé sur la teneur en sel, matières grasses, sucre et calories par échantillon de 100 grammes ou millilitres.

Publicité

Les étiquettes sont destinées à permettre au consommateur de comparer en un coup d'œil différents produits alimentaires d'une même catégorie.

La teneur élevée en matières grasses de la plupart des fromages se traduit par des notes plus faibles, déjà définie comme "punitif" par la Confédération générale de Roquefort, en France.

Pendant ce temps, les fromages italiens emblématiques, dont Parmigiano Reggiano AOP, Pecorino Romano AOP ou Gorgonzola AOP, sont tous classés avec un "Orange D » par l'algorithme Nutri-Score.

"Nous disons non au Nutri-Score et à ce genre de labels basés sur des montants fixes », a déclaré Antonio Auricchio, président d'Afidop. "Ils sont complètement détachés de la consommation réelle dans une alimentation quotidienne.

"Ce sont des outils trompeurs qui sous-estiment la réputation des produits AOP et découragent la consommation de nos recettes en banalisant la valeur nutritionnelle de nos produits », a-t-il ajouté.

A cet effet, Afidop a annoncé s'associer aux Consortiums de Protection des AOP pour créer le "Campagne sur les réseaux sociaux Dites non au Nutri-Score et focus sur 10 recettes traditionnelles italiennes dans lesquelles le fromage joue un rôle distinctif. Avec l'adoption du Nutri-Score, les producteurs ont déclaré craindre que certains de ces plats ne disparaissent.

Pour renforcer sa campagne, l'Afidop a demandé au médecin italien Luca Piretta, gastro-entérologue et nutritionniste, son avis sur le Nutri-Score.

"Le régime alimentaire est un comportement quotidien », a déclaré Piretta. "Il n'est pas composé d'un seul type d'aliment. Pas par des aliments codés en vert qui vous font penser que vous pouvez en manger sans limites, ni par des aliments codés en rouge qui font apparaître ces aliments comme interdits. C'est l'éducation et la conscience nutritionnelle qui font la différence.

Afidop a également cité Davide Oldani, un chef étoilé Michelin, qui a déclaré : "derrière chaque fromage AOP, il y a un patrimoine œnogastronomique fait de traditions, de peuples, de territoires et de climats uniques.

"En pénalisant les fromages certifiés, le Nutri-Score met en danger des recettes où la présence de cet ingrédient est une caractéristique fondamentale, tant à la maison qu'au restaurant », a-t-il ajouté.

Afidop a également fait référence à des données officielles sur la valeur marchande des aliments certifiés en Italie, déclarant que Nutri-Score mettrait en danger un secteur de 4.2 milliards d'euros avec 55 sortes de fromages certifiés et 26,000 - travailleurs.

Selon l'association, les aliments symboles de la La diète méditerranéenne pourrait disparaître, et Afidop accuse Nutri-Score d'en méconnaître les principes.

Cependant, Serge Hercberg, le créateur de Nutri-Score, déjà dit Olive Oil Times comment le régime méditerranéen favorise principalement la consommation de fruits, de légumes et de céréales complètes, ne recommandant qu'une consommation limitée de produits laitiers et de viande.

"Il privilégie l'huile d'olive parmi les matières grasses ajoutées mais déconseille sa consommation ad libitum», At-il dit. "Le régime méditerranéen ne favorise donc en aucun cas, comme le suggèrent les arguments italiens, les fromages et charcuteries, qu'ils soient italiens ou non.

Sans surprise, les producteurs de fromages italiens ont un avis différent.

"Nous sommes pour une information correcte et complète du consommateur, visant à une alimentation équilibrée et saine », a conclu Auricchio. "C'est pourquoi nous nous joignons à tous ceux en Italie et dans toute l'Europe qui pensent que Nutri-Score est une plateforme qui trompe le consommateur, et nous encourageons les institutions publiques à travailler contre la promulgation de cette proposition.



Olive Oil Times Série Vidéo

Advertisement

Publicité

Articles Relatifs

Commentaires / Suggestions