Suivre l'essor de l'huile d'olive au Japon

L'augmentation de la quantité et de la qualité de la production d'huile d'olive au Japon présente des opportunités pour les agriculteurs locaux ainsi que pour les exportateurs européens.

(Photo: Ferme Créa)
Par Christophe Argentin
12 juin 2023 10:44 UTC
1651
(Photo: Ferme Créa)

Avec une histoire riche qui remonte à la période Edo, qui s'est terminée en 1867, l'industrie japonaise de l'huile d'olive a connu une croissance et un succès remarquables, défiant les défis uniques posés par l'environnement du pays et conditions météorologiques.

Poussés par l'augmentation de la demande et l'évolution des modes de consommation, de nombreux producteurs du onzième pays le plus peuplé du monde et de la troisième plus grande économie ont adopté la culture de l'olivier.

L'intérêt croissant pour l'oléiculture peut être mesuré par l'augmentation des inscriptions au plus grand concours mondial de qualité de l'huile d'olive, le NYIOOC World Olive Oil Competition, et la croissance du concours local Olive Japan.

Voir aussi:Le Japon peut reconnaître certaines huiles d'olive AOP et IGP de pays européens

Depuis 2015, le nombre d'entrées et de récompenses pour les producteurs japonais au NYIOOC a augmenté régulièrement, passant d'une seule participation à la troisième édition du concours à 10 en 2023.

L'édition 2023 d'Olive Japan a également servi de plate-forme puissante aux producteurs japonais pour présenter leur huile d'olive à un public national, renforçant ainsi leur position sur le marché mondial.

"Tout en s'attendant à ce que ces jeunes pionniers se concentrent sur la culture de l'olivier et la transformation de l'huile d'olive, les problèmes de coût devraient être les prochains obstacles après le contrôle environnemental », a déclaré Toshiya Tada, directeur général d'Olive Japan.

Alors que l'île de Shodoshima, nichée dans la mer idyllique de Setonaikai, reste la principale plaque tournante avec plus de 30 producteurs dédiés contribuant à plus de 95 pour cent du volume de production total du pays, les producteurs d'huile d'olive du Japon ont également commencé à explorer d'autres régions.

La région de Kyushu suit de près avec 11 producteurs de premier plan, et les producteurs émergents ont fait leur marque dans des régions telles que Kagawa et Okayama, conduisant à une diversification visible des sites de production.

Bien que la production d'olives estimée au Japon s'élève à environ 600 tonnes, soit environ 30 tonnes d'huile d'olive, la présence de près de 100 producteurs à l'échelle nationale signifie un intérêt croissant et une participation active au sein de l'industrie.

Les exploitations oléicoles ont poussé dans tout le pays, principalement gérées par de petits producteurs, y compris des retraités et de jeunes pionniers ambitieux animés par une passion pour l'excellence.

Crea Farm dans la préfecture de Shizuoka a acquis une reconnaissance et un succès significatifs parmi les leaders japonais de l'industrie de l'huile d'olive.

La ferme a consacré plus de 10 hectares à la culture d'oliviers dans les contreforts du majestueux mont Fuji, ce qui se traduit par une production annuelle impressionnante de 30 tonnes d'olives.

production-business-asie-suivi-de-l'essor-de-l'huile-d'olive-au-japon-olive-oil-times

(Photo : Préfecture de Kyoto)

Takeda Olive Farm, située dans le nord de la préfecture de Kyoto, est devenue un concurrent notable malgré les défis posés par les fortes chutes de neige en hiver, démontrant leur dévouement inébranlable avec plus de 2 hectares de culture d'oliviers.

"Le prix de vente moyen approximatif des produits fabriqués par Shodoshima huile d'olive extra vierge est supérieur à 60 $ par 250 millilitres, moins compétitif que l'huile d'olive extra vierge espagnole importée de première qualité », a déclaré Tada.

Cependant, à mesure que l'industrie prospère, les producteurs japonais sont confrontés à d'importants obstacles liés aux coûts. Le prix de vente moyen de l'huile d'olive fabriquée à Shodoshima la rend moins compétitive que les huiles d'olive espagnoles importées.

Pour surmonter ce défi, les jeunes pionniers et les producteurs établis s'efforcent activement d'améliorer les mesures de contrôle environnemental et de mettre en œuvre des stratégies rentables dans les techniques de culture et de transformation.

Publicité

La croissance des compétitions nationales et l'augmentation des récompenses sur la scène internationale représentent des étapes cruciales pour l'industrie japonaise de l'huile d'olive, offrant une reconnaissance et une plate-forme majeure de promotion.

Avec une participation croissante, des techniques de culture raffinées et une base de consommateurs croissante, l'industrie japonaise de l'huile d'olive est sur le point de maintenir sa trajectoire florissante dans le futur.

production-business-asie-suivi-de-l'essor-de-l'huile-d'olive-au-japon-olive-oil-times

Promouvoir l'huile d'olive japonaise en Europe lors de l'événement Very International Marche

Au Japon, la production nationale annuelle d'huile d'olive était limitée à environ 45 tonnes en 2020, ce qui rend le pays dépendant des importations pour répondre à la demande de ses consommateurs.

Rien qu'en 2020, le Japon a importé environ 70,000 tonnes d'huile d'olive, l'Union européenne étant le principal fournisseur, représentant 96% des importations totales. L'Espagne et l'Italie, les principaux exportateurs de l'UE, dominent le marché, avec une part de marché combinée d'environ 94 %.

Malgré un démarrage relativement faible, la consommation d'huile d'olive au Japon a été en croissance constante, atteignant environ 0.57 kilogramme par habitant en 2019.

Cette tendance à la hausse peut être attribuée à la popularité croissante de la cuisine méditerranéenne au Japon depuis le début des années 1990 et à la prise de conscience croissante du avantages pour la santé d'huile d'olive.

Au cours de la dernière décennie, les importations d'huile d'olive extra vierge ont plus que doublé, capturant une part de 77% des importations totales en 2020.

Cependant, en raison de la pandémie de Covid-19, les importations ont connu une baisse temporaire d'environ 4 % cette année-là. Malgré la baisse, la consommation des ménages a augmenté car davantage de personnes se sont tournées vers la cuisine maison, compensant en partie l'impact négatif sur le secteur de la restauration.

Le segment de détail japonais du marché de l'huile d'olive devrait poursuivre sa trajectoire de croissance, présentant opportunités lucratives pour les petites et moyennes entreprises (PME) européennes souhaitant entrer sur le marché japonais.



Partagez cet article

Publicité
Publicité

Articles Relatifs