Les agriculteurs de Gaza s'attendent à une récolte exceptionnelle

Les producteurs s'attendent à récolter 45 tonnes d'olives, ce qui leur permettra de répondre à la demande intérieure d'huile d'olive et d'olives de table et d'exporter le reste.
Al-Walaja
Par Paolo DeAndreis
24 octobre 2022 13h15 UTC

La saison de récolte des olives est en cours dans la bande de Gaza, une enclave côtière palestinienne, les autorités s'attendant à une multiplication par quatre des rendements en olives.

Ayman Al-Yazouri, ministre de l'agriculture de Gaza, dit aux médias locaux que les producteurs devraient récolter environ 45 tonnes d'olives, contre 12 tonnes récoltées l'année dernière.

Il y a un surplus… qui ouvrirait la voie aux agriculteurs et aux commerçants pour vendre leur huile d'olive en dehors de la bande de Gaza.- Nasr Abu Odeh, propriétaire du plus grand moulin de Gaza

"Cette saison des olives est la meilleure de ces dernières années en raison de l'abondance de la production et de l'expansion des zones cultivées », a-t-il déclaré. "Cette saison est utilisée pour marquer l'importance de l'olivier, ce qu'il représente pour les Palestiniens et leur histoire.

Selon les chiffres du Conseil oléicole international (CIO), la Palestine, qui comprend la Cisjordanie et la bande de Gaza, a produit environ 27,000 - tonnes d'huile d'olive dans le Campagne agricole 2021/22 et 14,500 - tonnes l'année précédente.

Voir aussi:Mises à jour des récoltes 2022

"Les agriculteurs et les propriétaires fonciers pourront cueillir environ une tonne d'olives sur chaque hectare [d'oliveraies] », Adham al-Bassiouni, porte-parole du ministère, dit Le Nouvel Arabe. "Ils auront la chance de rattraper les pertes qu'ils ont subies les années précédentes à cause des crises de coronavirus et changement climatique.

La production d'huile d'olive et d'olives de table est très importante pour l'économie locale, et les agriculteurs espèrent exporter les deux produits vers plusieurs marchés arabes en raison de la récolte exceptionnelle.

"Il y a un surplus… qui ouvrirait la voie aux agriculteurs et aux commerçants pour vendre leur huile d'olive en dehors de la bande de Gaza », Nasr Abu Odeh, propriétaire du plus grand moulin à huile d'olive de Gaza, dit la Palestine Chronicle.

Fawwaz al-Kafarna, un oléiculteur de Beit Hanoun, a déclaré au New Arab qu'il avait dû embaucher 20 ouvriers pour récolter ses bosquets cette année, contre quatre l'année dernière. "De telles saisons sont des occasions en or pour des milliers de travailleurs de gagner de l'argent », a-t-il déclaré.

Malgré les attentes élevées concernant la récolte actuelle, les tensions entre Gaza et Israël, qui ont éclaté en août et fait plus de 400 victimes palestiniennes, sont parmi les défis les plus importants auxquels les producteurs sont confrontés.

Des rapports locaux ont indiqué que certains agriculteurs avaient des difficultés à atteindre leurs arbres pour commencer la récolte après que des soldats israéliens auraient fermé des sections de la bande de Gaza avant les fêtes juives.



Articles Relatifs

Commentaires / Suggestions