`Un nouveau système recycle les eaux usées des moulins à huile - Olive Oil Times

Un nouveau système recycle les eaux usées des moulins à huile

Février 8, 2012
Pandora Penamil Penafiel

Nouvelles Récentes

La société andalouse Bioazul de Malaga, a développé un système de recyclage, appelé Algatec, pour la réutilisation de l'eau après le lavage des olives. Le processus utilise les algues et la lumière du soleil pour décontaminer les eaux usées.

La technologie, développée dans le cadre d'un projet européen mené par la société de Malaga, a été testée lors de la dernière campagne avec de très bons résultats. En particulier, les eaux traitées ont atteint une bonne qualité et 90 pour cent de l'eau utilisée dans une usine peut être réutilisée, un chiffre qui avait été fixé dans les objectifs du projet. "Nous avons atteint la qualité de consommation dans cette eau traitée, dans laquelle il n'y a plus de pollution », a déclaré Antonia Lorenzo, coordinatrice du projet chez Bioazul.

Le projet a été testé dans une usine pilote installée au Almazara de la Cooperativa de los Desamparados, à Puente Genil (Córdoba), et est prêt pour la phase finale de développement avant son entrée sur le marché.

L'entreprise cherche maintenant des moyens de réduire les coûts d'investissement, d'exploitation et de maintenance des usines intéressées par le système Algatec. Pour le moment, ce qu'une usine permettrait d'économiser sur la consommation d'eau et sur les canons de rejet ne compenserait pas le coût global du système.

Phases du système

Algatec est un système qui se compose de trois phases. Le premier est une filtration de l'eau, avant l'entrée dans le photobioréacteur.

Dans la deuxième étape, le traitement a lieu dans le photobioréacteur, un système de tube transparent, où les micro-organismes purifient l'eau de lavage. Au cours de cette phase, Algatec exploite la puissance de l'énergie solaire, tout en captant le CO2 de l'atmosphère pour être réutilisé dans les processus biologiques se produisant dans le système. C'est là que les composés compliqués sont dégradés.

Enfin, la troisième phase de post-traitement est basée sur la filtration sur membrane, où l'eau deviendra enfin réutilisable avec "Qualité totale." L'effluent du photobioréacteur est stocké dans des réservoirs puis passe à travers ce système de membrane, où il est filtré, et le résultat est une eau potable.

Publicité

Articles Relatifs

Commentaires / Suggestions