L'inflation réduit les ventes d'aliments de qualité supérieure aux États-Unis, mais pas EVOO

Une enquête récente a révélé que six Américains sur 10 achètent moins d'aliments de qualité supérieure ou de luxe. Cependant, les importateurs et les producteurs n'ont signalé aucune baisse des ventes d'huile d'olive.
Septembre 30, 2022
Daniel Dawson

Nouvelles Récentes

Le prix de l'épicerie aux États-Unis a augmenté de 13.1% au cours des 12 derniers mois, selon les dernières données du Bureau of Labor Statistics, la plus forte augmentation de ce type depuis 1979.

Cette augmentation tangible des prix de tous les types de produits alimentaires, allant des fruits et légumes (9.3 %) aux produits laitiers (14.9 %), a modifié les habitudes d'achat des épiceries aux États-Unis.

La catégorie de l'huile d'olive au détail gagne une part unitaire par rapport aux autres huiles et graisses de cuisson car il n'y a pas eu autant d'inflation des prix.- Jeffrey Campbell, vice-président exécutif des ventes, California Olive Ranch

Un rapport d'Attest, une firme de recherche, interrogée "2,000 14.5 Américains en âge de travailler représentatifs au niveau national » et ont constaté que les dépenses hebdomadaires moyennes en épicerie avaient augmenté de - % par rapport à il y a six mois.

Pour faire face à la hausse des prix, Attest a constaté que six personnes sur 10 achètent moins d'aliments de qualité supérieure ou de luxe. Ils ont également constaté une baisse de 24.9 % des régimes sans viande ou flexitariens, un consommateur sur deux passant à des marques moins chères.

Voir aussi:La hausse des prix de l'huile d'olive ne ralentit pas la consommation en Europe

Bien qu'Attest n'ait collecté aucune donnée sur consommation d'huile d'olive tendances, ses conclusions font écho aux schémas identifiés dans le dernier rapport sur le marché mondial des oléagineux du Département de l'agriculture des États-Unis.

Les données de l'USDA indiquent que la consommation d'huile d'olive aux États-Unis est passée de 395,000 2020 tonnes au cours de la campagne de commercialisation 21/381,000 (qui s'étend d'août à juillet) à 2021 22 tonnes à la fin de -/-.

Publicité

Cependant, pas tous qualités d'huile d'olive se sont comportés de la même manière, les importateurs et les producteurs américains n'ayant signalé aucune baisse des ventes de huile d'olive extra vierge.

"[C'est] des temps difficiles à coup sûr », a déclaré Joseph R. Profaci, directeur exécutif de la North American Olive Oil Association (NAOOA), un groupe commercial. Olive Oil Times. "Mais la situation de l'huile d'olive n'est pas si grave.

"Le marché total de l'huile versable au détail aux États-Unis (huile d'olive plus maïs, canola, soja, etc.) est en baisse de 4.5% en volume, mais la catégorie de l'huile d'olive elle-même n'est en baisse que de 1.7% en volume », a-t-il ajouté, citant des données de 52 semaines. jusqu'au 13 août.

En outre, rien ne prouve que les ventes d'huile d'olive extra vierge aient diminué du tout. "En fait, dans la catégorie extra vierge pour les tailles d'emballage entre 10 et 19 onces, le secteur spécialisé (au prix de plus de 0.75 $ l'once) n'a cessé de croître au cours des cinq dernières années », a déclaré Profaci.

"Pour l'année en cours à ce jour, le volume dans le secteur des spécialités est à nouveau en hausse par rapport au reste de cette partie de la catégorie de l'huile d'olive extra vierge », a-t-il ajouté.

Bien qu'il n'y ait eu aucune recherche spécifique sur les raisons pour lesquelles les ventes d'autres aliments haut de gamme ont chuté alors que l'huile d'olive extra vierge a régulièrement augmenté sa tendance à la hausse, Profaci pense que le avantages pour la santé et profil de saveur unique d'huile d'olive extra vierge ont empêché les clients de la sacrifier pour des alternatives.

"Il n'y a vraiment pas de substitut acceptable pour ceux qui sont passionnés par cuisine à l'huile d'olive», At-il dit.

Nick Potter, acheteur adjoint de Costco pour l'huile d'olive et d'autres produits, a observé une tendance similaire au niveau mondial cinquième plus grand détaillant.

"Pour Costco, nous avons eu de la chance. Les ventes d'huile d'olive se portent bien », a-t-il déclaré Olive Oil Times. "Nos les ventes ont augmenté l'année dernière."

Malgré quelques hausses de prix modestes, Potter a déclaré que les membres de Costco ne semblaient pas s'en soucier. Cela peut être dû à des augmentations de prix similaires pour d'autres huiles comestibles, comme le canola ou le tournesol.

Avec les détaillants et les importateurs, les producteurs aux États-Unis ont également connu une tendance similaire de ventes stables ou en augmentation, malgré l'inflation.

"Nous n'avons pas connu de tendance à la baisse de nos ventes », a déclaré Jeffrey Campbell, vice-président exécutif des ventes chez California Olive Ranch, le plus grand des États-Unis olive oil producer, dit Olive Oil Times. "En fait, nous constatons une accélération de nos unités et de nos dollars au cours du dernier trimestre. »

Alors que Campbell a confirmé que COR avait augmenté ses prix au cours des 12 derniers mois pour "tenir compte de l'inflation », a-t-il ajouté, cela n'avait pas eu d'incidence sur les ventes.

À l'inverse, il a convenu avec Potter que l'inflation dans les secteurs de l'huile de canola et de tournesol faisait de l'huile d'olive une option plus attrayante pour certains consommateurs.

"La catégorie de l'huile d'olive au détail gagne une part unitaire par rapport aux autres huiles et graisses de cuisson car il n'y a pas eu autant d'inflation des prix », a-t-il déclaré.

Campbell pense également que la sensibilisation croissante des consommateurs aux bienfaits de l'huile d'olive pour la santé a rendu les acheteurs moins susceptibles de la remplacer par d'autres huiles de cuisson.

California Olive Ranch n'était pas le seul à observer cette tendance chez les producteurs américains. Marisa Bloch, directrice générale de Pasolivo, dans le centre de la Californie, a déclaré que la société avait légèrement augmenté ses prix en raison de l'inflation, mais qu'elle n'avait pas constaté de baisse de ses ventes.

"Nous avons la chance d'avoir une clientèle très fidèle », a déclaré Bloch. Olive Oil Times. Elle a ajouté que l'éducation des consommateurs sur les avantages pour la santé de l'huile d'olive extra vierge est essentielle pour augmenter la consommation aux États-Unis.

"Beaucoup de nos clients ont constaté les effets bénéfiques de nos huiles sur la santé, comme la réduction de leur cholestérol, ils continuent donc à acheter car c'est un aliment qu'ils ne veulent certainement pas abandonner », a déclaré Bloch.

Alors que la Californie est responsable de pratiquement tous les États-Unis olive oil production, les agriculteurs et les meuniers d'autres États ont confirmé la même tendance : les consommateurs réduisent peut-être d'autres produits alimentaires de luxe, mais l'huile d'olive extra vierge semble être l'exception.

Oregonien pionnier olive oil produc Paul Durant a déclaré que son entreprise avait dû augmenter légèrement les prix l'année dernière pour compenser la pression des coûts des intrants due à l'inflation, mais ses clients continuent d'acheter de l'huile d'olive.

"Nous avons la chance que plus de 65% de nos ventes soient directes au consommateur », a-t-il déclaré. Olive Oil Times. "Nous autodistribuons également nos huiles, nous sommes donc très proches de nos partenaires distributeurs. Nous avons fait un effort majeur pour des démonstrations auprès de leur clientèle, ce qui s'est définitivement traduit par de fortes ventes en leur nom et en notre nom.

Au lieu de cela, Durant a déclaré que les résultats de la Récolte des olives 2022 auront plus d'impact sur les prix que sur l'inflation.

"La vraie clé pour nous cette année sera le rendement », a-t-il conclu. "L'année dernière a été rude. Si je peux réduire mes coûts unitaires du côté du rendement, cela me soulagera beaucoup des autres pressions sur les prix. »



Publicité

Articles Relatifs

Commentaires / Suggestions